10 septembre 2007 1 10 /09 /septembre /2007 17:29


Tout prés du village de Masquet-bas en un lieu appelé Les Rochants, sur une roche schisteuse et très dure, on remarque des empreintes de divers animaux. Comment expliquer le fait ?

Un villageois du lieu, dit la légende, avait une fille très belle. Un jeune homme vint solliciter la main de cette enfant de façon pressante. Pour se débarrasser d’instances qui le fatiguait, le père déclara un jour au solliciteur : " Je vous donne ma fille, si demain avant que le coq chante, le ruisseau des Rochants passe devant ma porte ".

On se sépare, la nuit vient. Quelle ne fut pas la terreur du villageois, quand, réveillé au milieu des ténèbres il entend le ruisseau s’approcher de sa porte ! !. Un instant lui a tout fait comprendre. " Jal, jal, jalinat " s’écrie-t-il. " Galle, galle, gallinate, sauva mé ma filla... (sauve-moi, ma fille) ". La dessus il fait le signe de la croix, le coq chante, la fille est sauvée ! ... Ce n’est qu’en s’enfuyant que les ouvriers de Satan, porteurs du torrent devant la demeure du pauvre homme, laissèrent de leurs pieds brûlants, les traces qu’on y voit.

Si le fait est exact, dit le curé Faurie qui rapporte cette légende, il faudrait convenir que Satan trouva bien sa revanche dans les années 1756-1757. A cette époque une femme de la commune attira une immense foule en affirmant recevoir des apparitions de la très sainte Vierge. Ce fut prés d’une fontaine au fond d’un bois voisin du hameau de Prugnoles. Ce qu’il y a de plus curieux c’est que la chose "était prédite dans un vieux livre dont on possède encore un exemplaire en bas limousin. Je ne l’ai point lu mais des personnes dignes de foi ont lu : " entre Tulle et Argentat, a un endroit appelé Forgés, il y aura une fontaine qui fera courir beaucoup de monde " La femme était-elle trompeuse ? Comme elle était honnête beaucoup de gens ne l’ont cru que trompée !

Un fait troublant, fait encore parler les gens du pays au sujet de cette fontaine soit disant "miraculeuse ", un prêtre de Forgés ( l’abbé Auliac ), à l’époque, ayant entendu parler de la chose aurait dit en public ces paroles : " si cette fontaine est miraculeuse je veux bien perdre mes deux yeux ".Quelques temps après le prêtre devint aveugle.



Source: Le Site de Forges
http://www.gilweb.com/forges/fontaine.htm

Partager cet article

Repost 0
Published by Dracip27 - dans Documentation
commenter cet article

commentaires

Dany 11/09/2007 13:05

Ah ces légendes!!
Je reviendrai les lire ce soir! Dis moi j'ai écrit une nouvelle d'après des faits réels!
"Une Irlandaise sur le sol corrèzien" elle est sur mes potins!
Biz dany

Présentation

  • : Le blog de Dracipe27
  • Le blog de Dracipe27
  • : Débuter avec Word,Excel,photos numériques,trucs et astuces basiques pour débutants,Windows XP.Citations.Humour et blagues gentilles.Infos pour découvrir.Actualité positive du monde.Biographie hommes célebres.Contes et légendes.
  • Contact

Citations

  Rives des songes.MFD.Jipé (2)

Parc du Chateau de la Motte TILLY

 

 

La reconnaissance vieillit vite.

Aristote 

 

J’ai fait un rêve dans le temps passé
Quand l’espoir était brillant
Et que la vie valait la peine d’être vécue
J’ai rêvé que l’amour ne mourrait jamais.
Les misérables

 

Pensées du jour

La patience guide l'espoir en terrain inconnu.
 
L'espoir est une lumière dans un océan de ténèbres.
 
BSS.CB.JP (13)
 
Quand il n'y a plus d'espoir il y a encore un petit espoir
 
 
 
 
 
 

Le champ du monde

 

Pour s'inscrire Cliquez
 ---------------------------------------------------------------

Réfléchissons !!!!

Visiteurs d'ailleurs

Compteur installé juillet 2010 

 

 

 

 

visiteurs from aout 2007

Visiteurs "Uniques"




Toutes les photos marquées

Dracipe27 ou Antoine,

Maguy ,Mary ,

et Le mauricien


sont ma propriété. Respectez mon travail.
Si l'une d'elles vous plait,
demandez moi l'autorisation avant.