22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 13:51


Par Bernard Werber




" Il n’y a pas besoin de vous présenter, vous vous connaissez depuis longtemps.
Elle est tout ce que tu as toujours cherché.
Tu admires chacun de ses traits. Son regard.
Son sourire.
Cette manière de se tenir.
Cette tranquillité d’esprit qui rejoint celle que tu as en ce moment précis.
Tu apprécies son parfum.
Tu aimes la chaleur de sa voix, tu la rejoins.
Tu la touches à l’épaule.
Et son contact provoque une petite décharge électrique. Sa peau est douce et ferme. Tu lui demandes qui elle est.
Elle préfère te dire qui tu es " toi ".
Elle te parle de toi et tu es étonné qu’elle en sache autant sur tes secrets les plus intimes.
Elle prend un petit air mutin qui te fait fondre.
Elle te dit qu’elle apprécie autant tes qualités que tes défauts. Elle te signale qu’elle même n’est pas une perfection.
 Elle est " l’imperfection adaptée à ta propre imperfection ".

Ensemble, vous vous complétez.
Elle te parle de cette théorie antique qui prétend que, jadis, les êtres humains avaient deux têtes, quatre bras , quatre jambes et qu’ils ont été séparés.
" Depuis, on est tous à la recherche de notre moitié perdue ", dit-elle.
Tu l’enserres.
Vous vous embrassez longuement.
Vos corps se touchent et reforment cet être complet de quatre bras, quatre jambes, deux têtes. [...] Puis elle se dégage pudiquement et t’éclabousse en riant.
Tu hésites, puis tu l’éclabousses en retour.
Vous jouez comme des enfants.
Soudain, elle s’arrête, redevient sérieuse.
Vous vous séparez. Vos doigts se frôlent une dernière fois.
 Elle te dit qu’il est temps de continuer ton chemin [...].
Tu insistes pour qu’elle reste avec toi.
Elle te fait clairement comprendre que les êtres humains ne sont pas des biens à posséder. Il faut laisser les gens venir et repartir à leur gré. Même elle ? Surtout elle.

La plus grande preuve d’amour que tu puisses lui donner est de lui laisser sa liberté. "



Source:http://www.predication.org
Site Dominicains de Belgique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dracipe27 - dans Le poids des mots
commenter cet article

commentaires

alexiane21 22/02/2009 16:22

Joli texte que tu as trouvé là Dracipe qui donne et apporte une réflexion...tel deux êtres différents mais tellement semblabel...Je n'épiloguerai pas trop car sinon on va dire que je passe trop souvent merci pour ce partage A +

Dracipe27 22/02/2009 18:03


Je me rappel une citation d'une bloggeuse qui a ecrit un jour,un "truc" comme ceci,a peut pres.

"Laisssons libre,et s'ils te reviennent ils sont à toi." je vais chercher la phrase exacte.


Présentation

  • : Le blog de Dracipe27
  • Le blog de Dracipe27
  • : Débuter avec Word,Excel,photos numériques,trucs et astuces basiques pour débutants,Windows XP.Citations.Humour et blagues gentilles.Infos pour découvrir.Actualité positive du monde.Biographie hommes célebres.Contes et légendes.
  • Contact

Citations

  Rives des songes.MFD.Jipé (2)

Parc du Chateau de la Motte TILLY

 

 

La reconnaissance vieillit vite.

Aristote 

 

J’ai fait un rêve dans le temps passé
Quand l’espoir était brillant
Et que la vie valait la peine d’être vécue
J’ai rêvé que l’amour ne mourrait jamais.
Les misérables

 

Pensées du jour

La patience guide l'espoir en terrain inconnu.
 
L'espoir est une lumière dans un océan de ténèbres.
 
BSS.CB.JP (13)
 
Quand il n'y a plus d'espoir il y a encore un petit espoir
 
 
 
 
 
 

Le champ du monde

 

Pour s'inscrire Cliquez
 ---------------------------------------------------------------

Réfléchissons !!!!

Visiteurs d'ailleurs

Compteur installé juillet 2010 

 

 

 

 

visiteurs from aout 2007

Visiteurs "Uniques"




Toutes les photos marquées

Dracipe27 ou Antoine,

Maguy ,Mary ,

et Le mauricien


sont ma propriété. Respectez mon travail.
Si l'une d'elles vous plait,
demandez moi l'autorisation avant.