11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 13:31


Fichier:Ingres coronation charles vii.jpg
Jeanne d'Arc
,
surnommée la Pucelle d'Orléans, est une figure emblématique de l'histoire de France. Au début du XV
e siècle, elle mène victorieusement les troupes françaises contre les armées anglaises, levant le siège d'Orléans, conduisant le dauphin Charles au sacre à Reims et contribuant ainsi à inverser le cours de la guerre de Cent ans.



Finalement capturée par les Bourguignons à Compiègne, elle est vendue aux Anglais par Jean de Luxembourg pour la somme de 10 000 livres, et condamnée au bûcher en 1431 après un procès en hérésie. Entaché de nombreuses et importantes irrégularités, ce procès est cassé par le pape Calixte III en 1456, et un second procès en réhabilitation conclut à son innocence et l'élève au rang de martyre. Elle est béatifiée en 1909 et canonisée en 1920. Elle est l'une des trois saintes patronnes de la France.

Jeanne d'Arc est élevée à Domrémy, village situé aux marches de la Champagne et de la Lorraine, pendant la guerre de Cent Ans opposant la France à l'Angleterre. Fille de Jacques d'Arc et d'Isabelle Romée, elle faisait partie d'une famille de cinq enfants : Jeanne, Jacques, Catherine, Jean et Pierre.

Aucune source ne permet de déterminer exactement la date et le lieu de naissance[1] de Jeanne d'Arc. Il n'y a pas de registre paroissial de Domrémy, comme le procès en nullité le prouve[2]. On ignore donc son âge et son lieu exact de naissance. L'usage de la particule n'indique rien quant à de possibles origines nobles, une particule pouvant être portée tant par des roturiers que par des nobles.

La version officielle qui s'est construite à partir du procès qui s'est tenu à Rouen nous transmet que Jeanne d'Arc a dit être née à Domrémy, et qu'elle a 18 ou 19 ans au moment de son procès. Une source la donne née le jour de l'Épiphanie sans précision sur l'année, soit le 5 ou le 6 janvier 1412, mais par ailleurs une plaque apposée sur le parvis de la cathédrale de Toul indique que « s'étant présentée seule lors d'un procès matrimonial intenté par son fiancé en 1428 », elle aurait été donc majeure à ce moment-là, 20 ans selon le droit local et n'est plus sous la responsabilité parentale[3]. Elle est brûlée vive à Rouen le 30 mai 1431.

Elle était très pieuse, et aimait se rendre, chaque dimanche, à l'église de Bermont, près de Greux, pour prier. La paroisse de Greux est située dans le Barrois mouvant. Ce qui fait de Jeanne d'Arc une sujette du duc de Lorraine, mais qui dépend d'un diocèse situé sur les terres du roi de France.

Ses réponses faites lors de son procès, dont les minutes ont été précieusement conservées, révèlent une jeune femme dotée de courage, de franchise et d'un esprit de repartie saillant, ce qui explique sans doute comment elle a su galvaniser ses troupes.

À 13 ans, Jeanne affirme avoir entendu les voix célestes des saintes Catherine et Marguerite et de l'archange saint Michel lui demandant d'être pieuse, de libérer le royaume de France de l'envahisseur et de conduire le dauphin sur le trône. Après beaucoup d'hésitations, à 16 ans, elle se met en route. Arrivée à la ville voisine, elle demande à s'enrôler dans les troupes du dauphin. Sa demande est rejetée deux fois, mais elle revient un an plus tard et Robert de Baudricourt, capitaine de Vaucouleurs, accepte de lui donner une escorte, résigné face à la ferveur populaire de la ville où Jeanne avait acquis une petite notoriété, notamment en allant rendre visite au duc malade Charles II de Lorraine. Avant son départ pour le royaume de France, Jeanne ira se recueillir à la basilique de Saint-Nicolas-de-Port, dédiée au saint patron du duché de Lorraine.

Portant des habits masculins (ce qu'elle fera jusqu'à sa mort, excepté pour sa dernière fête de Pâques), elle traverse incognito les terres bourguignonnes et elle se rend à Chinon où elle est finalement autorisée à voir le dauphin Charles, après réception d'une lettre de Baudricourt. L'anecdote raconte qu'elle fut capable de reconnaître Charles, vêtu simplement au milieu de ses courtisans, et lui parle de sa mission. Par superstition, Jeanne est logée dans la tour du Coudray, celle où Jacques de Molay fut emprisonné et aurait prononcé sa célèbre malédiction. Jeanne annonce clairement quatre événements : la libération d'Orléans, le sacre du roi à Reims, la libération de Paris et la libération du duc d'Orléans. Après l'avoir fait interroger par les autorités ecclésiastiques à Poitiers où des matrones constatent sa virginité, et après avoir fait une enquête à Domrémy, Charles donne son accord sur son plan de libération d'Orléans assiégée par les Anglais. Jeanne commence une série de trois sommations destinées aux Anglais.

 
Note de Dracipe27:Depuis ce temps lointain,la pauvre et noble Jeanne à fait beaucoup d'émules,mais avec des buts beaucoup moins louables.Je dédie donc cet article aux Jeanne de maintenant ,de demain,et d'hier,qui pensent que les gros sont trop gros,que les petits sont trop petits,et que les moyens sont ou trop petits ou trop gros.Bref que personne n'est à "sa place"(sic) et qu'elles vont remettre cela au bon endroit.Vive les Jeannes ,à la différence prés que nous ne sommes plus au 15em siecle,et que faire la "Jeanne" juste pour jouer à "ZORRO" ,n'est plus une Jeanne.Il ne faut pas se tromper de cible,et la jalousie n'a jamais nourrie ,ni la femme,ni l'homme mais l'a toujours détruit.
source:Wikepedia

Partager cet article

Repost 0
Published by Dracipe27 - dans Biographie
commenter cet article

commentaires

Yanou 25/03/2009 14:14

Il y a matière à débattre sur ces phrases...

Dracipe27 27/03/2009 15:34


Oui beaucoup de sujets sont tres vastes...............


LILINE 15/03/2009 21:13

il y a aussi, "Jeanne-ton, prends sa faucille, larirette, larirette!!! ... pour aller couper des joncs...elles sont toujours armées les Jeanne gare!!!BISES LILINE

Dracipe27 15/03/2009 21:52


je connais.


Annick à Cayenne 13/03/2009 20:16

Jeanne d'Arc,c'est quand même un belle figure de l'histoire de France...Je ne connais personne qui a pour prénom Jeanne!bisous de Cayenne....

Dracipe27 13/03/2009 20:34


Merci de ton passage.


Jayce 12/03/2009 19:41

etait-elle vraiment vierge ? je veux une fois qu'on a verifier, ça veut dire qu'elle ne l'etait plus vraiment ! non ?

Dracipe27 12/03/2009 20:31


To be or not to be.Au fait,ça aurait changé quoi......................??????????????


petit filope 12/03/2009 11:41

La seule Jeanne que je connais c'est celle de brassens avec une canne !!!mais il y a certainement de bonnes jeanne que je connais pas et je salue leur courage quand-mêmeamitié et ravie que tu es tenus le coups ! merci de nous faire ce cadeau dracipe bisettes

Dracipe27 12/03/2009 13:10


Moi j'en connais d'autres,et je les appelle Jeanne d'arc,mais elles n'en ont ni l'étoffe,ni la grandeur.Ce n'est alors qu'une pâle imitation.


Présentation

  • : Le blog de Dracipe27
  • Le blog de Dracipe27
  • : Débuter avec Word,Excel,photos numériques,trucs et astuces basiques pour débutants,Windows XP.Citations.Humour et blagues gentilles.Infos pour découvrir.Actualité positive du monde.Biographie hommes célebres.Contes et légendes.
  • Contact

Citations

  Rives des songes.MFD.Jipé (2)

Parc du Chateau de la Motte TILLY

 

 

La reconnaissance vieillit vite.

Aristote 

 

J’ai fait un rêve dans le temps passé
Quand l’espoir était brillant
Et que la vie valait la peine d’être vécue
J’ai rêvé que l’amour ne mourrait jamais.
Les misérables

 

Pensées du jour

La patience guide l'espoir en terrain inconnu.
 
L'espoir est une lumière dans un océan de ténèbres.
 
BSS.CB.JP (13)
 
Quand il n'y a plus d'espoir il y a encore un petit espoir
 
 
 
 
 
 

Le champ du monde

 

Pour s'inscrire Cliquez
 ---------------------------------------------------------------

Réfléchissons !!!!

Visiteurs d'ailleurs

Compteur installé juillet 2010 

 

 

 

 

visiteurs from aout 2007

Visiteurs "Uniques"




Toutes les photos marquées

Dracipe27 ou Antoine,

Maguy ,Mary ,

et Le mauricien


sont ma propriété. Respectez mon travail.
Si l'une d'elles vous plait,
demandez moi l'autorisation avant.