27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 22:23

 http://jfhelleux.over-blog.com/

Présentation

  • : Le blog de Jean-François Helleux
  • Le blog de Jean-François Helleux
  • : écriture Bretagne livre Fougères Emmaüs Vie perso / Journal intime
  • : Ce blog est destiné à toutes les personnes qui souhaiteront avoir de mes nouvelles ou tout simplement me lire. Lecture, écriture, histoire ...
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • : 18/06/2009

Profil

  • : Homme
  • : Bretagne Ille et Vilaine Fougères
  • : photo Lecture Bretagne Ecriture Histoire
1
Jeudi 27 mai 2010 4 27 /05 /2010 23:41

L’Assemblée Nationale cachait un cachot…

Aujourd'hui jeudi 27 mai 2010 a été découvert un cachot dans les murs de l'Assemblée Nationale. Il aurait peut-être servi à enfermer des visiteurs récalcitrants.

 

Caché dans un des monuments les plus symboliques de la République française, un cachot a été découvert. L'endroit était bien fermé, d'une porte en bois, mais également de barreaux. La pièce est plutôt petite, 3 m² et avait été emmurée. La découverte a pu être permise grâce à des travaux effectués dans le secteur, explique l'AFP. L'historien de l'Assemblée nationale explique ne jamais avoir eu connaissance de cette cellule. Une autre, sobrement appelée "cellule de dégrisement" était au contraire connue de tous.Et l'Agence France Presse de rappeler que la dernière découverte avant celle-ci à l'Assemblée nationale était celle d'ossements, qui se sont révélés appartenir à un cheval.

Sources : Yaho actualités

Par Jean- François Helleux - Publié dans : articles humeur - Communauté : Les Bretons sont dans la place
Ecrire un commentaire - Partager  
Jeudi 27 mai 2010 4 27 /05 /2010 09:01

Washington "rend" un livre emprunté... il y a 221 ans

Emprunteur quelque peu distrait, le premier président américain n'avait jamais rendu un ouvrage emprunté à la plus vieille bibliothèque de New York. Oubli enfin réparé...

 

La plus ancienne bibliothèque de New York vient de boucher un trou vieux de 221 ans infligé à ses rayonnages par Georges Washington le premier président américain, qui avait oublié de son vivant de rapporter un ouvrage.

George Washington avait emprunté Le droit des gens du philosophe suisse Emer de Vattel, le 5 octobre 1789, et comme beaucoup d'autres lecteurs illustres, ne l'a jamais rapporté, a expliqué jeudi dans un communiqué la bibliothèque New York Society Library.

Des visiteurs illustres... mais pas toujours méticuleux

En 1789, année où Washington est devenu président, New York était la capitale des Etats-Unis et la bibliothèque partageait le même bâtiment que le gouvernement fédéral. Les membres du Congrès, les ministres et le président étaient de fréquents visiteurs. Et certains pouvaient être étourdis quand il s'agissait de rapporter un livre.

En ce qui concerne le président américain, "aucune amende de retard n'a été versée", précise l'institution. Mais plus de deux siècles plus tard, George Washington peut enfin reposer en paix : le musée de Mount Vernon, sa résidence de Virginie, a rendu une copie de la même édition du même livre.

 

Sources : TF1.fr

Par Jean- François Helleux - Publié dans : articles humeur - Communauté : Les Bretons sont dans la place
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires - Partager  
Mardi 25 mai 2010 2 25 /05 /2010 23:37

Les objets de notre enfance : L'ancien franc

imagesMis en place par Raymond Poincarré en 1928, l'ancien franc a difficilement traversé la Deuxième Guerre mondiale.

 

En 1958, lorsque Charles de Gaulle est revenu au pouvoir, il a souhaité donner à la France une monnaie plus puissante : le nouveau franc est apparu dans les ménages français le 1er janvier 1960.

 

Ce nouveau franc valait cent anciens francs.

 

Aujourd'hui.......nous avons l'euro.......

Par Jean- François Helleux - Publié dans : Objets de notre enfance - Communauté : Les Bretons sont dans la place
Ecrire un commentaire - Voir le commentaire - Partager  
Lundi 24 mai 2010 1 24 /05 /2010 09:51

Visitez autrement, louez un ami local

Un nouveau site internet permet aux touristes du monde entier de visiter une ville autrement, en louant les services d'un "ami local", qui vous expliquera tout ce qu'il faut savoir sur son lieu de vie.

« Rent a local friend » (Louez un ami local), est un nouveau site internet qui permet aux touristes d'une ville de s'octroyer le temps d'une journée, la présence d'une personne locale afin de pouvoir visiter autrement. Ainsi, la créatrice de ce site, Alice Moura, explique à l'AFP : "Quelqu'un qui va visiter la Tour Eiffel, puis le Musée du Louvre, aura envie de faire autre chose le troisième jour à Paris, alors il pourra louer un 'ami local' qui lui montrera des aspects différents". Et d'ajouter : "Quand j'ai créé le site, j'ai d'abord pensé aux routards. Mais de nombreux clients sont des personnes âgées qui aiment les services personnalisés. Nous avons aussi des familles qui n'aiment pas les circuits touristiques rigides, et des jeunes qui veulent connaître les endroits branchés".L'idée de ce site d'un nouveau genre est venue à Alice Moura lorsqu'elle était basée à Londres et qu'une personne lui a demandé de lui faire visiter la ville. Pour l'instant, quinze villes ont été sélectionnées pour faire partie du service, de New York à New Delhi, en passant par Berlin, Buenos Aires et Berlin. Le service se monnaie en moyenne entre 60 et 90 euros.

Par Jean- François Helleux - Publié dans : articles humeur
Ecrire un commentaire - Voir le commentaire - Partager  
Dimanche 23 mai 2010 7 23 /05 /2010 23:40

Le printemps est un remède

Dimanche de printemps,

Un petit vent tiède éparpille les fleurs de cerisier.

Enfin il fait beau

Et tu viens de t’évanouir.

Ton mal a trouvé une allié dans la gastro

Et , ton bras fragile, piqué par un insecte, enfle.

 

Tout va vite, trop vite ;

La visite du médecin de garde,

Puis des mots bouleversants :

Infection, tension trop basse

Hospitalisation, cortisone, antibiotique.

 

Samedi de printemps,

Enfin tu te lèves.

Tu émerges de ce cauchemar.

La tension est remonté,

La gastro n’est plus qu’un mauvais souvenir,

Et, ton bras désenfle lentement, trop lentement

 

Assise dans un fauteuil dans la véranda,

Tu regardes le jardin.

La nature te paraît belle,

De toutes parts pointent des fleurs multicolores,

Une bise légère caresse ton visage.

Le printemps est ton allié

Pour faire réagir ton corps

Et vaincre le mal.

 

Par Jean- François Helleux - Publié dans : Ecriture - Communauté : Les Bretons sont dans la place
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires - Partager  
Samedi 22 mai 2010 6 22 /05 /2010 15:47

Un conte

Ce matin, la pluie a rendu le jour tout gris. Papa, Maman et Coralie décident de profiter du mauvais temps pour faire du rangement, et d’aller jeter toutes ces vieilles choses cassées et qui ne servent plus. La pluie c’est enfin arrêter. Vite ils emplissent le coffre de la voiture et les voilà partis pour la déchetterie. Papa dit à Coralie de prendre les deux vieux annuaires et d’aller les jeter dans la grosse benne rouge. Coralie d’un pas décidé y va, dépose sa charge et soudain au moment de partir, elle entend un bruit semblant venir de la benne. Je rêve, se dit-elle, ou bien j’entends des voix ? Elle écoute mieux et en effet elle entend une petite voix qui lui crie « au secours, je me noie !». Elle se penche, regarde, et regarde encore et tout à coup elle voit un livre qui se remue comme un beau diable dans une flaque d’eau restée dans la benne à cause de la pluie du matin. Vite, elle attrape un bâton et rapproche le livre du bord. Elle l’attrape et celui-ci en hoquetant lui dit «Vite, il faut faire quelque chose pour mes amis qui sont aussi en difficultés là-bas ! » Coralie ne perd pas de temps et va au secours des autres livres. La voici donc à la tête d’un tas de pauvres livres tout sales et tout mouillés. Elle demande du renfort à Papa qui vient à la rescousse et l’aide à emporter ses « petits malades » à la maison.
Coralie va bien vite dans sa chambre et commence à essuyer chaque livre, les fait sécher et dès qu’ils semblent réconfortés, un peu gondolés mais réconfortés, elle demande au premier qui avait pour nom « contes pour enfants » ce qui leurs étaient arrivés. Et bien voilà, dit celui-ci en éternuant de toutes ses phrases, notre propriétaire nous a acheté, car il nous a trouvé sympathique. Il nous a construit une belle étagère où nous étions bien ranger et chaque jour, il venait nous voir pour nous feuilleter chacun notre tour, il caressait notre couverture avec amitié et nous choyaient chaque jour un peu plus. Nous étions très heureux. Et puis un jour, il est parti pour toujours, c’est vrai qu’il n’était plus tout jeune, et nous nous sommes retrouver, bringuebaler et jeter au hasard dans des cartons ou des sacs, et chacun de nous de crier car nous avions mal à nos coins, à nos pages et à nos mots, mais rien n’y fit, nous avons tous terminer dans la benne où tu nous a sauvé d’une noyade certaine. Voilà, tu connais toute notre histoire. Coralie toute émue le pris dans ses bras et lui dit « tu sais, je crois bien que votre histoire n’ai pas fini, car je vais tout faire pour que vous retrouviez votre joie de vivre d’antan, la chaleur des caresses sur votre dos, et la douceur des doigts sur vos pages ».

Le petit livre se referma tranquillement et s’endormi doucement tout à fait rassuré.

 

Sorces : http://contes.biz/conte-660-Le_sauvetage_des_livres.html

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

morgane 28/12/2010 21:36







Présentation

  • : Le blog de Dracipe27
  • Le blog de Dracipe27
  • : Débuter avec Word,Excel,photos numériques,trucs et astuces basiques pour débutants,Windows XP.Citations.Humour et blagues gentilles.Infos pour découvrir.Actualité positive du monde.Biographie hommes célebres.Contes et légendes.
  • Contact

Citations

  Rives des songes.MFD.Jipé (2)

Parc du Chateau de la Motte TILLY

 

 

La reconnaissance vieillit vite.

Aristote 

 

J’ai fait un rêve dans le temps passé
Quand l’espoir était brillant
Et que la vie valait la peine d’être vécue
J’ai rêvé que l’amour ne mourrait jamais.
Les misérables

 

Pensées du jour

La patience guide l'espoir en terrain inconnu.
 
L'espoir est une lumière dans un océan de ténèbres.
 
BSS.CB.JP (13)
 
Quand il n'y a plus d'espoir il y a encore un petit espoir
 
 
 
 
 
 

Le champ du monde

 

Pour s'inscrire Cliquez
 ---------------------------------------------------------------

Réfléchissons !!!!

Visiteurs d'ailleurs

Compteur installé juillet 2010 

 

 

 

 

visiteurs from aout 2007

Visiteurs "Uniques"




Toutes les photos marquées

Dracipe27 ou Antoine,

Maguy ,Mary ,

et Le mauricien


sont ma propriété. Respectez mon travail.
Si l'une d'elles vous plait,
demandez moi l'autorisation avant.