22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 18:43

Devineresse choisie à l'origine parmi les plus belles et chastes jeunes filles. A la suite d'un enlèvement, on les remplaça par des femmes d'âge mûr qui se relayaient pour rendre les oracles à Delphes dans le temple d'Apollon.

Ce sanctuaire était érigé au-dessus d'une crevasse naturelle d'où montait une vapeur froide qui produisait une sorte de délire momentané. Pour consulter l'oracle, on offrait un sacrifice afin de s'assurer la faveur des dieux, puis la prêtresse procédait à des ablutions et à des purifications, buvait de l'eau de la fontaine Kassotis, jeûnait trois jours, mâchait des feuilles de laurier avant de s'asseoir sur le siège reposant sur un trépied au-dessus de la crevasse. Elle entrait dans une sorte de transe hystérique, et les prêtres ou prophètes qui lui servaient d'assistants recueillaient et interprétaient de manière sensée les paroles incohérentes qu'elle prononçait. L'oracle fut rédigé en vers jusqu'à l'époque romaine. elle rendait ses oracles une fois seulement chaque année, vers le commencement du printemps

Les Grecs donnaient le nom de Pythie à toutes les femmes qui faisaient le métier de devineresses, parce que le dieu de la divination, Apollon, était sur­nommé Pythius, soit pour avoir tué le serpent Python, soit pour avoir établi son oracle à Delphes, ville primitivement appelée Pytho.

A l'origine, il n'y eut qu'une seule Pythie; ensuite, lorsque l'oracle fut tout à fait accrédité, on en élut plusieurs qui se remplaçaient et pouvaient être toujours prêtes à répondre, s'il survenait un cas important ou exceptionnel. 

C'était toujours dans des transports frénétiques que la Pythie remplissait ses fonctions; elle proférait des cris, des hurlements et paraissait être comme possédée du dieu. L'oracle prononcé, elle tombait dans une sorte d'anéantissement qui durait parfois plusieurs jours.

« Souvent, dit Lucain, une mort prompte fut le prix ou la peine de son enthousiasme. »  

La Pythie était choisie avec soin par les prêtres de Delphes qui eux-mêmes étaient préposés à l'interprétation ou à la rédaction de ses oracles. On voulait qu'elle fut née légitimement, qu'elle eut été élevée simplement et que cette simplicité parut dans ses habits. Elle ne connaissait ni essences, ni tout ce qu'un luxe raffiné a fait imaginer aux femmes. Elle devait être vierge ou tout au moins, dès sa désignation, vivre dans la chasteté absolue et la solitude comme épouse du dieu. On la cherchait de préférence dans une mai­son pauvre où elle eut vécu dans une ignorance entière de toutes choses. Pourvu qu'elle sut parler et répéter ce que le dieu lui dictait, elle en savait assez. 

La coutume de consulter la Pythie remontait aux temps héroïques de la Grèce.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dracipe27 - dans Documentation
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Dracipe27
  • Le blog de Dracipe27
  • : Débuter avec Word,Excel,photos numériques,trucs et astuces basiques pour débutants,Windows XP.Citations.Humour et blagues gentilles.Infos pour découvrir.Actualité positive du monde.Biographie hommes célebres.Contes et légendes.
  • Contact

Citations

  Rives des songes.MFD.Jipé (2)

Parc du Chateau de la Motte TILLY

 

 

La reconnaissance vieillit vite.

Aristote 

 

J’ai fait un rêve dans le temps passé
Quand l’espoir était brillant
Et que la vie valait la peine d’être vécue
J’ai rêvé que l’amour ne mourrait jamais.
Les misérables

 

Pensées du jour

La patience guide l'espoir en terrain inconnu.
 
L'espoir est une lumière dans un océan de ténèbres.
 
BSS.CB.JP (13)
 
Quand il n'y a plus d'espoir il y a encore un petit espoir
 
 
 
 
 
 

Le champ du monde

 

Pour s'inscrire Cliquez
 ---------------------------------------------------------------

Réfléchissons !!!!

Visiteurs d'ailleurs

Compteur installé juillet 2010 

 

 

 

 

visiteurs from aout 2007

Visiteurs "Uniques"




Toutes les photos marquées

Dracipe27 ou Antoine,

Maguy ,Mary ,

et Le mauricien


sont ma propriété. Respectez mon travail.
Si l'une d'elles vous plait,
demandez moi l'autorisation avant.