14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 19:40

 

 

Le banc 

Rencontre

 

Par une belle journée de Juin,
L'été traçait son chemin,
Le soleil brillait dans le ciel,
Comme cette journée fut belle !
 
Tel dans mes rêves, il est venu,
Là, devant moi, est apparu,
Tout bronzé, bien habillé,
Beau comme un astre, il était !
 
Mais soudain, quand en chemin
gentiment à pris ma main,
Mon coeur se mit en goguette,
Tout tournait comme girouette.
 
Puis nous nous sommes assis,
Sans un mot, sans un bruit,
Ma tête se posa sur son épaule,
Doucement, comme c'est drôle.
 
Cette journée fût trop courte,
Déjà le soir, j'attendais son écoute,
Souhaitant le revoir bien vite,
Oh quelle joie, ainsi fût la suite ....


Note de Dracipe27:Que fut la suite ?

Repost 0
31 août 2008 7 31 /08 /août /2008 07:51

VERBE   AIMER  ……….

 

 

J’aime, tu aimes, nous aimons,

Chacun à sa façon ….

 

Ce mot devenu banal,

Rôde dans notre monde infernal,

 

Dire nous nous aimons,

Un vrai jeu de séduction,

 

Pourtant quelle romance,

Et parfois une vraie chance,

 

Savoir être apprécié(e)

Pour soi, sans pitié,

 

Etre aimé(e) pour de bon,

Ne pas être que portion,

 

Ceci dans le monde entier,

Etre aimé(e) en entier,

 

Parfois comme des aimants,

L’on aime qui ? un amant,

 

Mais là quel programme,

Cela devient un drame,

 

Aimer l’un(e), l’autre ou les deux,

Ceci n’est pas un jeu,

 

Choisir qui ? pour la vie,

S’aimer, synonyme de folie,

 

Alors réfléchissons, osons,

Et le bon choix nous ferons.

 

 ***************
 

© 2008

Copyright Véronique

 

 

Repost 0
18 août 2008 1 18 /08 /août /2008 19:52

L’éloignement enjolive la réalité …………..

 

 

                        L’amour n’est pas que cérébral,

                        L’amour n’est pas que l’esprit,

                        Eh oui, cela paraît banal,

                        Mais le rêve, c’est le corps aussi,

 

                        L’amour partagé loin de l’autre,

                        Avec réciprocité, nous rend si heureux,

                        Que  l’on passe son temps à chercher l’autre,

                        Car seul, comment être amoureux,

 

                        Cela devient une obsession,

                        Comment combler cette solitude,

                        Qui chaque jour, comme un démon

                        Viens perturber nos habitudes,

 

                        On s’endort ainsi le soir,

                        En rêvant à notre histoire,

                        On voudrait être à ses cotés,

                        Pour être sereins, enlacés,

 

                        Notre temps est si compté,

                        Faut savoir en profiter,

                        Alors qu’attendons nous,

                        Vite, vite, dépêchons nous,

 

                        Réfléchissons, soyons surs,

                        Car chaque jour ça nous torture.

 

© 2008


Poème de Véronique.Copyright.

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Dracipe27
  • Le blog de Dracipe27
  • : Débuter avec Word,Excel,photos numériques,trucs et astuces basiques pour débutants,Windows XP.Citations.Humour et blagues gentilles.Infos pour découvrir.Actualité positive du monde.Biographie hommes célebres.Contes et légendes.
  • Contact

Citations

  Rives des songes.MFD.Jipé (2)

Parc du Chateau de la Motte TILLY

 

 

La reconnaissance vieillit vite.

Aristote 

 

J’ai fait un rêve dans le temps passé
Quand l’espoir était brillant
Et que la vie valait la peine d’être vécue
J’ai rêvé que l’amour ne mourrait jamais.
Les misérables

 

Pensées du jour

La patience guide l'espoir en terrain inconnu.
 
L'espoir est une lumière dans un océan de ténèbres.
 
BSS.CB.JP (13)
 
Quand il n'y a plus d'espoir il y a encore un petit espoir
 
 
 
 
 
 

Le champ du monde

 

Pour s'inscrire Cliquez
 ---------------------------------------------------------------

Réfléchissons !!!!

Visiteurs d'ailleurs

Compteur installé juillet 2010 

 

 

 

 

visiteurs from aout 2007

Visiteurs "Uniques"




Toutes les photos marquées

Dracipe27 ou Antoine,

Maguy ,Mary ,

et Le mauricien


sont ma propriété. Respectez mon travail.
Si l'une d'elles vous plait,
demandez moi l'autorisation avant.