16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 23:12

Bourgogne quand tu nous tiens...

Tari été comme hiver, il était une fois un vieux puits au ras du sol. Conscient du danger qu’il représentait, son propriétaire l’avait recouvert d’un couvercle en bois de récupération en se disant qu’un jour il faudra bien le reboucher car devenu inutile et dangereux.

Juste à côté un âne, presque aussi vieux que le puits, paissait nonchalamment.

Puis un jour, le couvercle du puits, pourri jusqu’à l’os, ne résista pas au poids du quadrupède et « Parkinson » se retrouva au fond du puits. Embarrassé, le propriétaire se mit à analyser le problème :

1 – Mon fidèle et vieux compagnon est au fond du puits et n’arrête pas d’appeler de l’aide

2 – Le puits est si étroit qu’il en est presque impossible de sortir l’âne sans faire de casse

3 – Il faut vraiment régler définitivement le problème ce puits inutile et dangereux

Fort de ces constatations, et plein de compassion, il amène du foin à son âne pour lui faire signe qu’on s’occupe de lui. Pendant qu’il lui descend un seau d’eau fraîche via une corde, il lui dit : « Mon ami, voilà ce que je peux faire aujourd’hui pour toi, et ce soir, je réunis mes voisins afin que nous discutions comment te sortir de là dès demain matin ». Le point 1 fut ainsi réglé.

A la nuit tombée, autour de la table, les voisins discutent et après mûre réflexion la décision finale tomba : Il faut reboucher le puits, et compte tenu de l’âge avancé de Parkinson, du peu de temps qu’il lui reste à vivre, de l’impossibilité de le sortir de là sans casse ainsi que des frais conséquents qu’il faudrait engager, il a été entendu qu’on l’abattra à l’aube. Il bénéficiera ainsi d’une tombe unique près de son maître qui aura ainsi régulièrement une pensée pour lui.

Après dispersion de l’assemblée, le vieil homme était tout retourné, la larme à l’œil, le cœur gros comme ça. Il monta dans sa chambre, envoya une pensée à son vieux compagnon de travail, implora la clémence de l’Eternel puis s’endormit.

A l’aube, après un café bien fort et à l’heure donnée, les voisins, pelle à la main, étaient tous autour du puits. Notre brave propriétaire, le cœur serré, ne put se résoudre à abattre son ami l’âne et préféra lui cacher son intention. Pelletée de terre après pelletée de terre, Parkinson hurlait à la mort car il avait compris le dessein des hommes. Puis soudainement, les hurlements cessèrent et seul le bruit des pelles continua à marteler le silence accablant.

Pris d’un remord, le propriétaire se rapprocha du bord du puits afin de voir son ami pour la dernière fois et exprimer secrètement son remord, il s’esclaffa et faillit en tomber dans le puits. A chaque pelletée de terre lui tombant sur le dos, Parkinson s’ébrouait pour faire tomber la terre sur le coté et, à l’aide de ses sabots, la tassait afin de remonter le niveau du sol. Abasourdi par l’intelligence de l’animal, le propriétaire invita ses voisins à regarder. Alors tous en choeur, ils redoublèrent d’ardeur en poussant la chansonnette.

auteur inconnu

Vous en pensez quoi vous de cette histoire ???

Partager cet article

Repost 0
Published by Dracipe27 - dans Le poids des mots
commenter cet article

commentaires

Seconde Chance 25/03/2009 12:04

J'en pense que les animaux ont bien plus de coeur et d'intelligence que certains hommes.....J'espère qu'il leur a bien botté les fesses en sortant parkinson !

Dracipe27 27/03/2009 15:36


Les animaux sont "direct" ds leurs réactions,les humains sont"filous".


christian 19/03/2009 19:45

Qui ne sauve pas une vie est un criminelle .

petit filope 17/03/2009 22:14

C'est pas mal comme histoire, en parlant d'âne je vais te faire découvrir un film bientôt qui parle de ma région ...bises

Dracipe27 17/03/2009 23:04


Le cinéma parlant du sud avec l'ane...........bon j'attends.


Amédè 17/03/2009 20:06

Qui c'est la bete ?

Dracipe27 17/03/2009 21:00


Devinons................


Alexiane21 17/03/2009 18:17

Bonsoir Dracipe, je viens te dire par ce petit mot, que je ferme mon donjon...Il y a un petit moment que cela couvait, ce soir ma décision est prise...Grande vie à toi et à la communauté le champ du monde...Au revoirBisousAlexiane

Dracipe27 18/03/2009 12:39


No comment.


Présentation

  • : Le blog de Dracipe27
  • Le blog de Dracipe27
  • : Débuter avec Word,Excel,photos numériques,trucs et astuces basiques pour débutants,Windows XP.Citations.Humour et blagues gentilles.Infos pour découvrir.Actualité positive du monde.Biographie hommes célebres.Contes et légendes.
  • Contact

Citations

  Rives des songes.MFD.Jipé (2)

Parc du Chateau de la Motte TILLY

 

 

La reconnaissance vieillit vite.

Aristote 

 

J’ai fait un rêve dans le temps passé
Quand l’espoir était brillant
Et que la vie valait la peine d’être vécue
J’ai rêvé que l’amour ne mourrait jamais.
Les misérables

 

Pensées du jour

La patience guide l'espoir en terrain inconnu.
 
L'espoir est une lumière dans un océan de ténèbres.
 
BSS.CB.JP (13)
 
Quand il n'y a plus d'espoir il y a encore un petit espoir
 
 
 
 
 
 

Le champ du monde

 

Pour s'inscrire Cliquez
 ---------------------------------------------------------------

Réfléchissons !!!!

Visiteurs d'ailleurs

Compteur installé juillet 2010 

 

 

 

 

visiteurs from aout 2007

Visiteurs "Uniques"




Toutes les photos marquées

Dracipe27 ou Antoine,

Maguy ,Mary ,

et Le mauricien


sont ma propriété. Respectez mon travail.
Si l'une d'elles vous plait,
demandez moi l'autorisation avant.